Louis Michel werkte samen met échte racisten.

Politiek, actualiteit en maatschappij.

Moderator: Moderatorteam

Louis Michel werkte samen met échte racisten.

Berichtdoor Blauwvoet » di 27 apr 2004, 23:32

Nols kreeg voor de Europese verkiezingen van 1984 de laatste plaats op de PRL -lijst.
De toenmalige secretaris van de PRL was...Louis Michel. :D
Nols kreeg 100.000 voorkeurstemmen.
Dit enorme aantal voorkeurstemmen had Nols volledig te danken aan de meest schaamteloze racistische campagne die ooit in "ons" land werd gevoerd.
De pamfletten die er nog van bestaan worden door de PRL zorgvuldig verborgen gehouden.

Zo zie je maar dat Michel en C° niet vies zijn om met échte racisten samen te werken.
Blauwvoet
PI Moderator
PI Moderator
 
Berichten: 35531
Geregistreerd: di 3 sep 2002, 02:00
Woonplaats: Antwerpen

Re: Louis Michel werkte samen met échte racisten.

Berichtdoor Maus » di 27 apr 2004, 23:38

Blauwvoet schreef:Nols kreeg voor de Europese verkiezingen van 1984 de laatste plaats op de PRL -lijst.
De toenmalige secretaris van de PRL was...Louis Michel. :D
Nols kreeg 100.000 voorkeurstemmen.
Dit enorme aantal voorkeurstemmen had Nols volledig te danken aan de meest schaamteloze racistische campagne die ooit in "ons" land werd gevoerd.
De pamfletten die er nog van bestaan worden door de PRL zorgvuldig verborgen gehouden.

Zo zie je maar dat Michel en C° niet vies zijn om met échte racisten samen te werken.


Een foldertje heb je zeker niet als bewijs?
Maus
PI Master
PI Master
 
Berichten: 2962
Geregistreerd: ma 30 jun 2003, 00:45

Re: Louis Michel werkte samen met échte racisten.

Berichtdoor Blauwvoet » di 27 apr 2004, 23:41

Maus schreef:[quote="Blauwvoet"]Nols kreeg voor de Europese verkiezingen van 1984 de laatste plaats op de PRL -lijst.
De toenmalige secretaris van de PRL was...Louis Michel. :D
Nols kreeg 100.000 voorkeurstemmen.
Dit enorme aantal voorkeurstemmen had Nols volledig te danken aan de meest schaamteloze racistische campagne die ooit in "ons" land werd gevoerd.
De pamfletten die er nog van bestaan worden door de PRL zorgvuldig verborgen gehouden.

Zo zie je maar dat Michel en C° niet vies zijn om met échte racisten samen te werken.


Een foldertje heb je zeker niet als bewijs?[/quote]


:roll:

Denk jij nu werkelijk dat ik hier de geschiedenis uit mijnen dikken teen aan het zuigen ben ?
Blauwvoet
PI Moderator
PI Moderator
 
Berichten: 35531
Geregistreerd: di 3 sep 2002, 02:00
Woonplaats: Antwerpen

Berichtdoor Maus » di 27 apr 2004, 23:43

Waardeloos dus aangezien er geen bron, noch enig bewijs is ...
Maus
PI Master
PI Master
 
Berichten: 2962
Geregistreerd: ma 30 jun 2003, 00:45

Berichtdoor Blauwvoet » di 27 apr 2004, 23:44

Maus schreef:Waardeloos dus aangezien er geen bron, noch enig bewijs is ...


Er is in feite maar één ding waardeloos Maus.
Dat zijn uw onnozele opmerkingen.
Ga verder studeren kind. Je hebt het nodig.
Je hebt héél veel in te halen.
Blauwvoet
PI Moderator
PI Moderator
 
Berichten: 35531
Geregistreerd: di 3 sep 2002, 02:00
Woonplaats: Antwerpen

Berichtdoor Abramis » di 27 apr 2004, 23:45

Abramis
PI Expert
PI Expert
 
Berichten: 18572
Geregistreerd: zo 28 apr 2002, 02:00
Woonplaats: liefde voor Vlaanderen

Berichtdoor Abramis » di 27 apr 2004, 23:47

" Bruxelles doit résorber son trop plein d’immigrés (…). La présence massive d’immigrés peu disposés à s’intégrer crée des problèmes croissants de co-existence, et de survie économique et financière (…). Il faut (…) expulser les délinquants (…) ; favoriser le départ des chômeurs de longue durée (…) ; réserver le droit de vote aux seuls Belges. "
Claude Michel, chef du groupe PRL à Bruxelles-ville, 1989.

" On ne peut nier, tout particulièrement en Région bruxelloise, que la densité d’étrangers extra-européens, très éloignés de nos traditions culturelles et philosophico-religieuses, posent d’autant plus de problèmes que beaucoup d’entre eux ne sont pas soucieux de s’intégrer dans nos populations (…). Le " seuil de tolérance " (…) a été atteint à maints endroits. "
Hervé Hasquin, dans une " tribune libre " du " Soir ", 12 janvier 1990.

" Sécurité d'abord - Stop à l'invasion. "
Affiche de Roger Nols, 1991.

" Il faut aussi mettre un terme à l’immigration et prendre les mesures adéquates pour une intégration véritable qui respecte d’abord notre spécificité. "
Tract commun du PRL-Ixelles, 1991.

" En accord avec la philosophie libérale, les candidats PRL schaerbeekois se battent plus particulièrement pour : (…) une solution ferme et réaliste du problème de l’IMMIGRATION hors CEE par : l’arrêt total de l’immigration sous toutes ses formes ; l’expulsion des immigrés clandestins et/ou délinquants. "
Tract commun du PRL-Schaerbeek, 1991.

" Notre nationalité belge : abandonnée à l’immigration ! (…). Seuls les libéraux s’y sont fermement opposés. On ne brade pas notre nationalité ! "
Jacques Vandenhaute, sénateur, et William Draps, député, 1991.
Abramis
PI Expert
PI Expert
 
Berichten: 18572
Geregistreerd: zo 28 apr 2002, 02:00
Woonplaats: liefde voor Vlaanderen

Berichtdoor Maus » di 27 apr 2004, 23:48

Met heel Antwerpen, maar niet met mij, Abramis ...

Dit persberichtje dateert van januari 1979, terwijl de verkiezingen in 1984 (dus 5 jaar later) plaatsvonden.
Je gaat mij niet vertellen dat iemand (100.000 man) na 5 jaar nog "zoveel weet" gaat hebben over pamfletten.
Maus
PI Master
PI Master
 
Berichten: 2962
Geregistreerd: ma 30 jun 2003, 00:45

Berichtdoor Abramis » di 27 apr 2004, 23:53

Lezen is duidelijk niet je sterkste bekwaamheid, nee ?

Er staat méér dan enkel dat knipselke, Muizeke ! 8)
Abramis
PI Expert
PI Expert
 
Berichten: 18572
Geregistreerd: zo 28 apr 2002, 02:00
Woonplaats: liefde voor Vlaanderen

Berichtdoor Vicky » wo 28 apr 2004, 00:01

Dat er onder de zogenaamde liberalen heel wat "echte" racisten zitten is zeer zeker waar.
Toevallig op een ander forum zit er zo'n geval...wat die kerel zich allemaal kan veroorloven onder het mom van liberaal, is ongelooflijk!

http://www.seniorennet.be/forum/viewtop ... c&start=15

en dit:

http://www.seniorennet.be/forum/viewtop ... c&start=15
Vicky
PI Expert
PI Expert
 
Berichten: 13267
Geregistreerd: zo 7 okt 2001, 02:00

Berichtdoor Abramis » wo 28 apr 2004, 00:02

Abramis
PI Expert
PI Expert
 
Berichten: 18572
Geregistreerd: zo 28 apr 2002, 02:00
Woonplaats: liefde voor Vlaanderen

Berichtdoor Abramis » wo 28 apr 2004, 00:22

Ik verwacht nog steeds een grondige reactie van Muizeke. 8)
Abramis
PI Expert
PI Expert
 
Berichten: 18572
Geregistreerd: zo 28 apr 2002, 02:00
Woonplaats: liefde voor Vlaanderen

Berichtdoor Blauwvoet » wo 28 apr 2004, 00:28

Abramis schreef:Ik verwacht nog steeds een grondige reactie van Muizeke. 8)



En ik van the Piano , en de metser .
Blauwvoet
PI Moderator
PI Moderator
 
Berichten: 35531
Geregistreerd: di 3 sep 2002, 02:00
Woonplaats: Antwerpen

Berichtdoor Abramis » wo 28 apr 2004, 00:31

Allez, dan wachten we met twee... 8)

('t Zal verzekers wel 'wachten op Godot' worden, maar allez ;) )
Abramis
PI Expert
PI Expert
 
Berichten: 18572
Geregistreerd: zo 28 apr 2002, 02:00
Woonplaats: liefde voor Vlaanderen

Berichtdoor Maus » wo 28 apr 2004, 00:35

Abramis schreef:Ik verwacht nog steeds een grondige reactie van Muizeke. 8)


Ik ken die Nols niet ... ik ben geboren in 84 dus ik weet niks over die verkiezingen toen.
Maus
PI Master
PI Master
 
Berichten: 2962
Geregistreerd: ma 30 jun 2003, 00:45

Berichtdoor Blauwvoet » wo 28 apr 2004, 00:37

Maus schreef:[quote="Abramis"]Ik verwacht nog steeds een grondige reactie van Muizeke. 8)


Ik ken die Nols niet ... ik ben geboren in 84 dus ik weet niks over die verkiezingen toen.[/quote]

Dan moet je zwijgen , als je niets weet .
En heel goed luisteren naar mensen die het wél goed weten. :D
Blauwvoet
PI Moderator
PI Moderator
 
Berichten: 35531
Geregistreerd: di 3 sep 2002, 02:00
Woonplaats: Antwerpen

Berichtdoor Ward » wo 28 apr 2004, 00:37

Dat is dan een flink gat in uwe cultuur muizeke. :lol:
En dan zo meesmuilend spreken over een "vermeende"
racistische partij al het vlaams blok. :applause:
Ge kent gvd de echtte racisten niet die U nu regeren. :evil:
Ward
PI Pro
PI Pro
 
Berichten: 7826
Geregistreerd: ma 15 okt 2001, 02:00
Woonplaats: Stabroek

Re: Louis Michel werkte samen met échte racisten.

Berichtdoor NETWORK » wo 28 apr 2004, 00:37

Maus schreef:[quote="Blauwvoet"]Nols kreeg voor de Europese verkiezingen van 1984 de laatste plaats op de PRL -lijst.
De toenmalige secretaris van de PRL was...Louis Michel. :D
Nols kreeg 100.000 voorkeurstemmen.
Dit enorme aantal voorkeurstemmen had Nols volledig te danken aan de meest schaamteloze racistische campagne die ooit in "ons" land werd gevoerd.
De pamfletten die er nog van bestaan worden door de PRL zorgvuldig verborgen gehouden.

Zo zie je maar dat Michel en C° niet vies zijn om met échte racisten samen te werken.


Een foldertje heb je zeker niet als bewijs?[/quote]

je zal wel wat frans kunnen zekers .... :o



Il y a quelques années, le ton électoral adopté par le Parti libéral francophone (PRL) était musclé, voire proche de celui de l’extrême droite. Dans un tract, édité en 1991, une section locale du PRL affirmait - dans un style très poujadiste - qu’" il était temps de chasser ce gouvernement et de redresser la Belgique ! ". Le gouvernement en question était conduit par le CVP et le PS. Sous le règne de Louis Michel (notre actuel Ministre des Affaires étrangères), le parti libéral archiva ses discours xénophobes d’antan. Cependant, les anciens adeptes de la xénophobie à la " sauce bleue " sont toujours présents dans ses rangs. Ils constituent pour beaucoup l’opposition (discrète pour l’heure !) à la " ligne micheliste " (" gaucho-libérale ").

Après le 8 octobre 2000, le noyau ultradroitiste du PRL marquait un point avec la nomination au gouvernement bruxellois de William Draps, l’auteur d’un tract libéral raciste en 1991. A l’époque, Draps ne fut pas le seul à jouer les imitateurs de l’extrême droite. Ci-dessous, voici quelques citations de dirigeants locaux et de grosses pointures libérales.

" A Bruxelles, plus de la moitié des chômeurs sont des immigrés qui vivent au crochet des CONTRIBUABLES BELGES ! D’autres immigrés prennent la place des BELGES sur le marché de l’emploi. "
Pierre Loy, ancien échevin, Anderlecht, 1988.

" Bruxelles doit rester aux Bruxellois !".
Armand De Decker, 1989.

" Comme vous, je refuse que d’autres nous dictent leur loi. "
Willy Raes, conseiller communal, 1989, dans son tract où il figure sur une photo avec le raciste libéral Roger Nols, " lors d’un meeting sur l’immigration abusive " (sic).

" Bruxelles doit résorber son trop plein d’immigrés (…). La présence massive d’immigrés peu disposés à s’intégrer crée des problèmes croissants de co-existence, et de survie économique et financière (…). Il faut (…) expulser les délinquants (…) ; favoriser le départ des chômeurs de longue durée (…) ; réserver le droit de vote aux seuls Belges. "
Claude Michel, chef du groupe PRL à Bruxelles-ville, 1989.

" On ne peut nier, tout particulièrement en Région bruxelloise, que la densité d’étrangers extra-européens, très éloignés de nos traditions culturelles et philosophico-religieuses, posent d’autant plus de problèmes que beaucoup d’entre eux ne sont pas soucieux de s’intégrer dans nos populations (…). Le " seuil de tolérance " (…) a été atteint à maints endroits. "
Hervé Hasquin, dans une " tribune libre " du " Soir ", 12 janvier 1990.

" Sécurité d'abord - Stop à l'invasion. "
Affiche de Roger Nols, 1991.

" Il faut aussi mettre un terme à l’immigration et prendre les mesures adéquates pour une intégration véritable qui respecte d’abord notre spécificité. "
Tract commun du PRL-Ixelles, 1991.

" En accord avec la philosophie libérale, les candidats PRL schaerbeekois se battent plus particulièrement pour : (…) une solution ferme et réaliste du problème de l’IMMIGRATION hors CEE par : l’arrêt total de l’immigration sous toutes ses formes ; l’expulsion des immigrés clandestins et/ou délinquants. "
Tract commun du PRL-Schaerbeek, 1991.

" Notre nationalité belge : abandonnée à l’immigration ! (…). Seuls les libéraux s’y sont fermement opposés. On ne brade pas notre nationalité ! "
Jacques Vandenhaute, sénateur, et William Draps, député, 1991.

" Le gouvernement PS-CVP a laissé venir les immigrés et les réfugiés. Il les a même attirés avec des avantages sociaux qui constituent une véritables pompes aspirantes à réfugiés économiques. Et demain, s’ils en ont l’occasion, ils leur donneront le droit de vote et d’éligibilité… Le PRL, lui, veut stopper et réduire l’immigration (…). L’immigration a changé de nature. Elle est devenue migration, elle est devenue massive (…). Le PRL, lui, en est conscient. Nous avons le courage de nos opinions et nos actes le prouveront. "
Armand De Decker, in " Reconstruisons la Belgique ", tract, 1991.

(RésistanceS – 23 mai 2001)
NETWORK
PI Pro
PI Pro
 
Berichten: 6936
Geregistreerd: do 28 nov 2002, 02:00

Berichtdoor Abramis » wo 28 apr 2004, 00:38

Maus schreef: ik weet niks...


Jammer. En ik had nog zó gehoopt hier iets bij te leren. :D

P.S. : effe serieus : waarom reageer je dan eerst, om nadien te komen aandraven met de verkondiging dat je niet eens weet waarover het gaat ??? :-?
Abramis
PI Expert
PI Expert
 
Berichten: 18572
Geregistreerd: zo 28 apr 2002, 02:00
Woonplaats: liefde voor Vlaanderen

Re: Louis Michel werkte samen met échte racisten.

Berichtdoor Goldwing » wo 28 apr 2004, 00:44

NETWORK schreef:
Il y a quelques années, le ton électoral adopté par le Parti libéral francophone (PRL) était musclé, voire proche de celui de l’extrême droite. Dans un tract, édité en 1991, une section locale du PRL affirmait - dans un style très poujadiste - qu’" il était temps de chasser ce gouvernement et de redresser la Belgique ! ". Le gouvernement en question était conduit par le CVP et le PS. Sous le règne de Louis Michel (notre actuel Ministre des Affaires étrangères), le parti libéral archiva ses discours xénophobes d’antan. Cependant, les anciens adeptes de la xénophobie à la " sauce bleue " sont toujours présents dans ses rangs. Ils constituent pour beaucoup l’opposition (discrète pour l’heure !) à la " ligne micheliste " (" gaucho-libérale ").

Après le 8 octobre 2000, le noyau ultradroitiste du PRL marquait un point avec la nomination au gouvernement bruxellois de William Draps, l’auteur d’un tract libéral raciste en 1991. A l’époque, Draps ne fut pas le seul à jouer les imitateurs de l’extrême droite. Ci-dessous, voici quelques citations de dirigeants locaux et de grosses pointures libérales.

" A Bruxelles, plus de la moitié des chômeurs sont des immigrés qui vivent au crochet des CONTRIBUABLES BELGES ! D’autres immigrés prennent la place des BELGES sur le marché de l’emploi. "
Pierre Loy, ancien échevin, Anderlecht, 1988.

" Bruxelles doit rester aux Bruxellois !".
Armand De Decker, 1989.

" Comme vous, je refuse que d’autres nous dictent leur loi. "
Willy Raes, conseiller communal, 1989, dans son tract où il figure sur une photo avec le raciste libéral Roger Nols, " lors d’un meeting sur l’immigration abusive " (sic).

" Bruxelles doit résorber son trop plein d’immigrés (…). La présence massive d’immigrés peu disposés à s’intégrer crée des problèmes croissants de co-existence, et de survie économique et financière (…). Il faut (…) expulser les délinquants (…) ; favoriser le départ des chômeurs de longue durée (…) ; réserver le droit de vote aux seuls Belges. "
Claude Michel, chef du groupe PRL à Bruxelles-ville, 1989.

" On ne peut nier, tout particulièrement en Région bruxelloise, que la densité d’étrangers extra-européens, très éloignés de nos traditions culturelles et philosophico-religieuses, posent d’autant plus de problèmes que beaucoup d’entre eux ne sont pas soucieux de s’intégrer dans nos populations (…). Le " seuil de tolérance " (…) a été atteint à maints endroits. "
Hervé Hasquin, dans une " tribune libre " du " Soir ", 12 janvier 1990.

" Sécurité d'abord - Stop à l'invasion. "
Affiche de Roger Nols, 1991.

" Il faut aussi mettre un terme à l’immigration et prendre les mesures adéquates pour une intégration véritable qui respecte d’abord notre spécificité. "
Tract commun du PRL-Ixelles, 1991.

" En accord avec la philosophie libérale, les candidats PRL schaerbeekois se battent plus particulièrement pour : (…) une solution ferme et réaliste du problème de l’IMMIGRATION hors CEE par : l’arrêt total de l’immigration sous toutes ses formes ; l’expulsion des immigrés clandestins et/ou délinquants. "
Tract commun du PRL-Schaerbeek, 1991.

" Notre nationalité belge : abandonnée à l’immigration ! (…). Seuls les libéraux s’y sont fermement opposés. On ne brade pas notre nationalité ! "
Jacques Vandenhaute, sénateur, et William Draps, député, 1991.

" Le gouvernement PS-CVP a laissé venir les immigrés et les réfugiés. Il les a même attirés avec des avantages sociaux qui constituent une véritables pompes aspirantes à réfugiés économiques. Et demain, s’ils en ont l’occasion, ils leur donneront le droit de vote et d’éligibilité… Le PRL, lui, veut stopper et réduire l’immigration (…). L’immigration a changé de nature. Elle est devenue migration, elle est devenue massive (…). Le PRL, lui, en est conscient. Nous avons le courage de nos opinions et nos actes le prouveront. "
Armand De Decker, in " Reconstruisons la Belgique ", tract, 1991.

(RésistanceS – 23 mai 2001)


:o :o :o
Indien het Vlaams Blok geen klacht neerlegt bij het Centrum, dan doe ik het! :evil:
Goldwing
PI Junior
PI Junior
 
Berichten: 175
Geregistreerd: ma 19 apr 2004, 13:08

Volgende

Keer terug naar Politiek en actualiteit

Wie is er online

Gebruikers op dit forum: Geen geregistreerde gebruikers. en 0 gasten